• Réduire le texte
  • Rétablir taille du texte
  • Augmenter le texte
  • Imprimer
Pile de magazines © Gabriella Fabbri-Stock.xchng

Publications de la recherche et de l’enseignement supérieur agricole : 1er rang mondial en nombre de citations en sciences animales et végétales

Une étude exploratoire menée par l’Inra au sein du réseau d’Agreenium a permis d’identifier les lignes de force de la recherche et de l’enseignement supérieur agricole français au plan international. Agreenium est un établissement de coopération qui rassemble 14 établissements d’enseignement supérieur agricole et 4 organismes de recherche.

Mis à jour le 28/09/2017
Publié le 26/09/2017

L’Inra, tête de file du réseau

En juillet 2017, l’interrogation du Web of Science Core Collection1 pour la période 2012-2017 a permis de recueillir des données pour chaque établissement membre d’Agreenium. Avec un total de 36 000 publications, le réseau Agreenium représente 7% des publications nationales sur cette période. En tête, l’Inra y contribue  à hauteur de 66%, le Cirad à 17%, AgroParisTech à 16% et l’Irstea à 8%. Les données analysées montrent la très forte prévalence du réseau dans certains domaines spécialisés en pourcentage des publications françaises. Par exemple, dans le domaine « Agricultural dairy animal science », 84% des publications sont signées par au moins un membre d’Agreenium.
L’utilisation de la plateforme InCites2 a permis d’estimer le rang mondial en nombre de publications si l’on consolidait dans le périmètre d’Agreenium les différents champs disciplinaires : 2ème rang mondial en « agricultural science », 3ème en « plant & animal sciences, 4ème en « environment & ecology ».
En fonction de leur nombre de citations, l’estimation est encore meilleure : 1er rang mondial en « plant & animal science » avec plus de 60 000 citations, 2ème en « agricultural sciences » avec près de 31 000 citations, 4ème en « environment & ecology », avec 39 000 citations.

Des voies d’amélioration pour un meilleur référencement

Cependant, l’étude menée par les services de l’Inra (délégation à l’information scientifique) a révélé une forte dispersion des référencements pour certains établissements dont les publiants signent sous différentes appellations Le respect d’une forme d’écriture unique pour le nom de chaque établissement améliorerait leur référencement. Les membres d’Agreenium vont y travailler.

1 Données issues de l’interrogation du Web of Science Core Collection, pour la période 2012-2017, réalisée le 19072017.
2 Les différents indicateurs produits par InCites sont définis dans le « InCites indicators Handbook » http://researchanalytics.thomsonreuters.com/m/pdfs/indicators-handbook.pdf

Contact(s)
Contact(s) presse :
Inra service de presse (01 42 75 91 86)