• Réduire le texte

    Réduire le texte
  • Rétablir taille du texte

    Rétablir taille du texte
  • Augmenter le texte

    Augmenter le texte
  • Imprimer

    Imprimer
Philippe Mauguin, président directeur général de l’Inra ; Alain Schuhl, directeur général délégué à la science du CNRS ; Pascal Loubière, directeur adjoint du Laboratoire d'ingénierie des systèmes biologiques et des procédés (Inra, CNRS, Insa Toulouse) pour l’Insa Toulouse ; Matthew Chang, directeur du Laboratoire SynCTI pour l’Université nationale de Singapour et Benjamin Seet, directeur exécutif de la Plateforme d’innovation en biotransformation, signent un accord pour la création prochaine d’un Laboratoire international associé (LIA) dans le domaine de la biologie des systèmes et de la biologie synthétique appliquées à une économie bio-inspirée. © Christophe Maitre

Biologie des systèmes, biologie synthétique et bioéconomie : l’Inra, le CNRS et l’Insa Toulouse unissent leurs forces en Asie du Sud-Est

Philippe Mauguin, président directeur général de l’Inra ; Alain Schuhl, directeur général délégué à la science du CNRS ; Pascal Loubière, directeur adjoint du Laboratoire d'ingénierie des systèmes biologiques et des procédés (Inra, CNRS, Insa Toulouse) pour l’Insa Toulouse ; Matthew Chang, directeur du Laboratoire SynCTI pour l’Université nationale de Singapour et Benjamin Seet, directeur exécutif de la Plateforme d’innovation en biotransformation, ont signé, le 23 mai 2018, une lettre d'intention pour la création prochaine d’un Laboratoire international associé (LIA) dans le domaine de la biologie des systèmes et de la biologie synthétique appliquées à une économie bio-inspirée.

La signature s’est déroulée en présence de Philippe Baptiste, directeur de cabinet de la ministre de l'enseignement supérieur, de la recherche et de l'innovation, Frédérique Vidal, et d'Alain Beretz, directeur général de la recherche et de l'innovation, à Paris.

Ce LIA rassemblera trois partenaires français, l’Inra, le CNRS et l’Insa Toulouse à travers l’implication du Laboratoire d'ingénierie des systèmes biologiques et des procédés – LISBP et deux partenaires singapouriens, l’Université nationale de Singapour et la Plateforme innovation et biotransformation – BioTrans de l’Agence pour la science, la technologie et la recherche - A*STAR.

Il renforcera la collaboration entre la France et Singapour. Grâce à une approche synthétique et systémique, les connaissances acquises mèneront à terme à des stratégies innovantes et efficaces dans le développement de nouveaux biocatalyseurs, ainsi qu'à l'ingénierie et à l'optimisation de nouveaux bioprocédés et bioproduits issus de ressources renouvelables répondant à des critères industriels.

Fondée sur la production de ressources biologiques renouvelables, la bioéconomie est une opportunité unique de relever les grands défis de la société en développant des processus durables qui utilisent des ressources renouvelables et des déchets et matériaux pour la fabrication de produits chimiques, nutraceutiques et pharmaceutiques, de produits alimentaires et de matières premières et d'énergie. C’est une priorité mondiale, dans l’Union européenne (Programme H2020) et en France (Stratégie nationale de recherche, Stratégie régionale de l'Innovation) comme à Singapour.

Contact(s)
Contact(s) presse :
Inra service de presse (01 42 75 91 86)