• Réduire le texte

    Réduire le texte
  • Rétablir taille du texte

    Rétablir taille du texte
  • Augmenter le texte

    Augmenter le texte
  • Imprimer

    Imprimer
XIIIe Cérémonie des Lauriers de l'Inra, 10 décembre 2018 © Arnaud Veldeman

Le palmarès 2018 des Lauriers de l'Inra : l’excellence de la recherche agronomique récompensée

À l’occasion de la 13ème cérémonie des Lauriers de l’Inra qui se déroulera le 10 décembre 2018, sept prix récompenseront des personnalités pour leur engagement et leurs résultats dans des domaines de la recherche agronomique. Voici le palmarès en avant-première.

Publié le 07/12/2018
  • Le prix « Appui à la recherche » récompense deux parcours originaux :

- Christine Charlot, directrice des services d’appui du centre Inra Nouvelle-Aquitaine-Bordeaux et secrétaire générale du Comité d’éthique Inra-Cirad-Ifremer ;
- Jean-Michel Gigleux, responsable des ressources humaines du département Écologie des forêts, prairies et milieux aquatiques de l’Inra.

  • Le prix « Innovation pour la recherche » souligne l’importance des avancées techniques dans les travaux scientifiques. Il distingue le parcours de Dominique Ripoche, Sherlock Holmes du code informatique et artisane de la cohésion d’équipe au sein de l’unité Agroclim à Avignon.
  • Le prix collectif « Impact de la recherche » récompense l’équipe PRIONS qui, depuis vingt ans, mène des travaux pour sécuriser l’alimentation et la santé humaine vis-à-vis des encéphalopathies spongiformes transmissibles (EST) dont la vache folle. Ces travaux ont aussi permis de préserver les élevages de ces maladies et de sauver les filières économiques.
  • Le prix « Espoir scientifique » récompense le travail de recherche d’un chargé de recherche récemment recruté. Il est attribué à Christophe Gouel, économiste, spécialiste de la fluctuation des prix des denrées, qui se concentre aujourd’hui sur l’impact des changements climatique, démographique et nutritionnel sur la sécurité alimentaire mondiale.
  • Le prix « Défi scientifique » distingue un chercheur qui répond à une problématique d’intérêt majeur pour notre société. Il est décerné à Abdelhafid Bendahmane pour ses travaux pionniers en matière de génomique, recherche translationnelle et sélection des plantes.
  • Le grand prix de la recherche agronomique enfin est décerné à une personnalité qui a contribué d’une manière exceptionnelle au rayonnement de la recherche agronomique. Il est remis à Isabelle Oswald, experte mondiale des toxines de champignons qui, présentes dans 50% de nos aliments, constituent un vrai enjeu de santé publique.

    

Contact(s)
Contact(s) presse :
Inra service de presse (01 42 75 91 86)