• Réduire le texte

    Réduire le texte
  • Rétablir taille du texte

    Rétablir taille du texte
  • Augmenter le texte

    Augmenter le texte
  • Imprimer

    Imprimer
 © Inra

Presse Info - décembre 2014

Le Presse Info de décembre 2014 vient de paraître. Retrouvez l'actualité des recherches de l'Inra.

Publié le 24/12/2014
Mots-clés : presse info

Presse Info - Décembre 2014

Sommaire du numéro de décembre 2014

La viande et le poisson altérés par des bactéries qui aiment le froid
Des chercheurs de l'Inra ont identifié les communautés bactériennes associées aux phénomènes d'altération de certaines viandes et de produits de la mer parmi les plus consommés en France. Les viandes et produits de la mer sont des aliments très périssables et dont la durée de stockage à froid est relativement courte (de quelques jours). Ces recherches ouvrent des perspectives pour limiter les pertes et gaspillages liés aux altérations que provoquent ces bactéries.

Phoma du colza : son évolution et son adaptation favorisées par les éléments transposables massivement présents dans son génome
Responsable du phoma du colza, le champignon Leptosphaeria maculans dévoile peu à peu tous les secrets de son génome aux chercheurs de l’Inra Versailles-Grignon. L’analyse des éléments transposables qu’il abrite en grande proportion, révèle leur rôle dans la spéciation de Leptosphaeria et dans son adaptation à l’hôte.

Des boucs sexuellement actifs empêchent l’arrêt saisonnier des ovulations chez la chèvre
Jusqu’à présent, dans aucune espèce saisonnière, personne n'avait réussi à obtenir des femelles cycliques toute l'année. C’est désormais chose faite : une étude menée par des chercheurs mexicains en collaboration avec l’Inra, révèle que la présence de boucs sexuellement actifs toute l’année empêche l’arrêt saisonnier de l’activité sexuelle chez la chèvre. Ces résultats mettent ainsi en évidence l’importance de mieux comprendre les mécanismes intimes sous-jacents de la reproduction saisonnière. Ils invitent à explorer de nouvelles voies non pharmacologiques pour la maîtrise de la reproduction à contre-saison chez les espèces d’élevage.

L’histoire ancestrale des tomates modernes
La tomate est une espèce d’origine sud-américaine qui constitue aujourd’hui un légume de première importance dans le monde entier. Les variétés de tomates cultivées aujourd’hui sont issues d’un long processus d’amélioration par l’Homme, d’abord par la domestication des tomates sauvages puis par la sélection des fruits les plus beaux dans les variétés cultivées. Cette histoire a été en grande partie retracée dans une publication, parue le 12 octobre 2014, dans la revue Nature Genetics. Des chercheurs chinois ont séquencé les génomes complets de plus de 360 variétés de tomates dont plus de 100 ont été fournies par le Centre de Ressources Biologiques de l’Inra basé à Avignon.

Les secrets du brassage génétique chez la tomate
Des scientifiques de l'Inra Versailles-Grignon révèlent chez la tomate les propriétés spécifiques des deux voies possibles d’échange de matériel génétique (ou crossing-over) entre chromosomes lors de la formation des cellules sexuelles. Les crossing-over issus d’une voie ou de l’autre se répartissent différemment sur les chromosomes, ce qui ouvre des perspectives prometteuses pour l’amélioration des plantes.

Couverture PII dec 14. © Inra
© Inra

Presse Info - Décembre 2014

Contact(s)
Contact(s) presse :
Inra Service de presse (01 42 75 91 86)