• Réduire le texte

    Réduire le texte
  • Rétablir taille du texte

    Rétablir taille du texte
  • Augmenter le texte

    Augmenter le texte
  • Imprimer

    Imprimer
 © Inra

Presse Info juillet 2014

Le Presse Info de juillet 2014 vient de paraître. Retrouvez l'actualité des recherches de l'Inra.

Publié le 11/07/2014
Mots-clés : presse info

Sommaire du numéro de juillet 2014     Actualité de la recherche  

Le cannibalisme, un élément potentiel du succès d’invasion de la coccinelle asiatique dans de nouveaux habitats
Des chercheurs de l’Inra, en collaboration avec des chercheurs européens et russes, ont étudié le comportement de cannibalisme de populations natives et invasives de la coccinelle Harmonia axyridis. Ce comportement pourrait être, selon l’étude, un réel atout pour la survie lors de la colonisation de nouveaux habitats.
 

Les arbres plus efficaces que les buissons pour lutter contre l’érosion éolienne des sols
La revégétalisation des sols est une méthode courante pour limiter l’érosion éolienne dans les régions arides. En renouvelant la manière de modéliser l’érosion éolienne en présence de végétation, des chercheurs de l’Inra et du CNRS ont montré que les arbres sont plus efficaces que les buissons pour réduire l’érosion éolienne des sols. Le modèle développé représente un outil prometteur pour quantifier l’érosion éolienne des régions semi-arides, à l’origine de nombreuses problématiques environnementales. 

Origine et migration du champignon responsable de la rouille jaune du blé, Puccinia striiformis
La rouille jaune est une maladie causée par le champignon Puccinia striiformis f.sp. tritici qui s’attaque aux feuilles et épis de blé. Grâce à l’analyse génétique d’échantillons prélevés dans différentes régions du globe, des chercheurs de l’Inra Versailles-Grignon et leurs collègues ont caractérisé les différentes populations et décrit les voies les plus probables de migration de cet agent pathogène. Ils ont mis en évidence l’existence de six groupes génétiques distincts répartis à travers le monde, et ayant tous une origine proche de l’Himalaya.

Les saumons recolonisent les zones nouvellement reconnectées dans les rivières du bassin de l’Adour
Des chercheurs de l’Inra, de l’Université Laval à Québec, du CIRAD et de l’Université de Pau et des Pays de l’Adour ont étudié l’impact de l’aménagement de dispositifs permettant aux saumons de franchir les barrages hydroélectriques et de recoloniser les zones nouvellement reconnectées dans le bassin de l’Adour. Ils ont montré grâce à des outils de génétique des populations que les sources de recolonisation sont très probablement les secteurs avals des obstacles aménagés et que la perte de diversité génétique est faible lors de la recolonisation des zones à nouveau disponibles. Ces résultats laissent entrevoir un fort potentiel évolutif des populations nouvellement formées.
 
Vient de paraître : Nos abeilles en péril
Pourquoi entend-on dire que "les abeilles meurent" ? Voici un livre d’initiation scientifique à l'univers de l'abeille, à celui des apiculteurs professionnels ou amateurs, et aux impacts induits par l'action de l'homme sur l'environnement. Vincent Albouy, entomologiste et naturaliste, et Yves Le Conte, chercheur à l'Inra et apiculteur amateur, proposent un ouvrage passionnant, car ils ont tricoté les savoirs ancestraux avec les connaissances les plus récentes, éclairant ainsi des controverses médiatisées.
 

Presse Info juillet 2014

Contact(s)
Contact(s) presse :
Inra Service de presse (01 42 75 91 86)