• Réduire le texte

    Réduire le texte
  • Rétablir taille du texte

    Rétablir taille du texte
  • Augmenter le texte

    Augmenter le texte
  • Imprimer

    Imprimer
Michèle Marin, présidente du centre INRA Occitanie-Toulouse, Philippe Mauguin, président-directeur général de l’Inra, Carole Delga, présidente de la Région Occitanie, Etienne Guyot, préfet de la région Occitanie, et Antoine Stouff, vice-président de la coopérative OVITEST.. © Inra

L’Inra inaugure des infrastructures pour une recherche agronomique innovante en Occitanie

Le mardi 8 octobre 2019, Philippe Mauguin, Président-Directeur Général de l’Inra, Carole Delga, présidente de la Région Occitanie, et Etienne Guyot, préfet de la région Occitanie, ont inauguré sur le site Inra d’Auzeville-Tolosane les bâtiments du laboratoire Génétique Physiologie et Systèmes d’Elevage ainsi que la halle technique d’agroécologie.

Mis à jour le 08/10/2019
Publié le 08/10/2019

Les deux nouveaux bâtiments du centre Inra Occitanie-Toulouse sont le fruit d’une volonté commune de l’Inra, de la Région Occitanie et de l’Etat d’investir dans des infrastructures améliorant les conditions de travail des techniciens et scientifiques. Ils s’inscrivent dans une dynamique d’efforts conjoints vers une recherche attractive, face au défi de systèmes agricoles et alimentaires durables.

L’évolution des questions prioritaires de recherche comme l’agroécologie, la gestion durable des productions animales, associée à une préoccupation forte de rénovation énergétique du parc immobilier et à une forte croissance des effectifs du centre de recherche d’Occitanie-Toulouse, impliquent de moderniser les locaux, les plateformes et les installations expérimentales de l’Inra.

Philippe Mauguin a déclaré: « Cette inauguration est une nouvelle illustration des efforts conjoints Etat-Région pour une recherche transdisciplinaire en réponse au défi de la transition agro-écologique et du développement durable des filières animales ».

« Les 2 bâtiments inaugurés aujourd’hui témoignent de notre ambition partagée à faire de l’agriculture régionale une agriculture innovante, durable et ancrée dans ses territoires. La Région continuera d’investir pour moderniser et équiper les établissements universitaires et de recherche. Ils sont des moteurs indispensables à la diffusion de l’innovation et à la création d’emplois sur nos territoires mais également des leviers majeurs pour relever les défis de la transition agricole et alimentaire »,a déclaré Carole Delga à cette occasion.

La rénovation des locaux du laboratoire de recherche Génétique Physiologie et Systèmes d’Elevage (GenPhySE) porte sur l’adaptation, l’amélioration de l’isolation thermique et l’entretien d’un ensemble de six bâtiments à usage de bureaux, de laboratoires et d’expérimentation. Ce sont plus de 150 personnels qui vont bénéficier de 1400 m2 de surfaces réhabilitées pour leurs travaux dans le domaine des sciences animales. Les forces de l’unité reposent sur la synergie de compétences autour de filières de productions bien ciblées (petits ruminants, porcs, lapins et palmipèdes gras) pour la résolution de questions génériques et finalisées, relevant des nouveaux enjeux de l’élevage dans un contexte de changement climatique.

Pour cela, les dix équipes de recherche étudient la structure et le fonctionnement du génome de ces espèces pour identifier les zones du génome influençant les principaux caractères d’intérêt agronomique (résistance aux maladies, qualité des produits, adaptation et robustesse des animaux…) et développent des méthodes pour l’amélioration et la gestion génétique des populations animales. Elles œuvrent à l’élaboration de systèmes d’élevage innovants et développent les outils permettant d’évaluer l’impact de ces innovations sur la durabilité de ces systèmes.

Lahalle technique d’agroécologievise la valorisation, la mutualisation ainsi que l’adaptation de locaux pour la préparation d’échantillons (sols, végétaux, bois …) avant analyse en laboratoire pour le compte de quatre unités de recherche : AGroécologie, Innovation et TeRritoires (AGIR), DYNamiques et écologie des paysages AgriFORestiers (DYNAFOR), Laboratoire Interactions Plantes-Microorganismes (LIPM) et l’unité expérimentale grandes cultures d’Auzeville (UE GCA). Equipée d’un local de déchargement, d’une chambre froide, d’une salle de battage et de broyage, d’étuves, d’une salle de travail, c’est tout le circuit de traitement des échantillons qui est optimisé et rationalisé. En favorisant le rapprochement de différentes unités pour converger vers une thématique de recherche partagée, la halle technique d’agroécologie répond pleinement l’impératif d’interdisciplinarité des travaux de recherche.

Ces deux chantiers ont été financés dans le cadre du Contrat de Plan Etat-Région (2015-2020). Premier financeur de l’opération, la Région Occitanie a investi 2,1 M€ aux côtés de l’Etat qui a pour sa part mobilisé 1,8 M€. 

Ils font partie d’une opération englobant 8 projets. Ces investissements s’inscrivent dans le cadre de la 6ème génération de Contrat de Plan Etat-Région (2015-2020). Ils représentent une enveloppe totale de 15,4 millions d’euros (8,95M€ investit dans l’immobilier et 6,45M€ dans les équipements scientifiques) pour laquelle la Région participe à hauteur de 51% l’Etat 39%, et Toulouse Métropole 10%, un fort effet levier décuplant d’autant l’impact de ces financements.

  

Michèle Marin, présidente du centre INRA Occitanie-Toulouse, Philippe Mauguin, président-Directeur Général de l’Inra, Carole Delga, présidente de la Région Occitanie, et Etienne Guyot, préfet de la région Occitanie, et Antoine Stouff, vice-président de la coopérative OVITEST.. © Inra
Michèle Marin, présidente du centre INRA Occitanie-Toulouse, Philippe Mauguin, président-Directeur Général de l’Inra, Carole Delga, présidente de la Région Occitanie, et Etienne Guyot, préfet de la région Occitanie, et Antoine Stouff, vice-président de la coopérative OVITEST. © Inra

Contact(s)
Contact(s) presse :
Sandra Fuentes - Inra Occitanie-Toulouse (05 61 28 55 77), Laure Dupau - région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée service. 05 61 33 52 75 (05 61 33 52 75), Inra service de presse (01 42 75 91 86)
Centre(s) associé(s) :
Occitanie-Toulouse

A propos de la région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée

Terre d’innovation et d’excellence, la région Occitanie est la 1ère région française en matière d'effort pour la recherche et développement (3,7% du PIB régional consacrés à la R&D, soit 5,6 Mds €). Avec près de 249 000 étudiant.es, 30 000 chercheur.se.s et 35 universités et grandes écoles, l’Occitanie rayonne aux niveaux européen et international pour l’excellence de ses infrastructures et équipes de recherche. Avec une très forte concentration de chercheurs sur les sites de Montpellier, avec l’Isite Muse, et de Toulouse autour de l’Inra, l’Occitanie est le 1er pôle mondial d’innovation agronomique.