• Réduire le texte
  • Rétablir taille du texte
  • Augmenter le texte
  • Imprimer
Coucher de soleil dans le Vexin. © WEBER Jean

Recherche agronomique pour le développement : les établissements français et le Consortium du CGIAR intensifient leur collaboration

Le lundi 4 mars 2013 à Agropolis International, Montpellier, a eu lieu la cérémonie de signature d’accords de partenariat entre les établissements français de recherche et d’enseignement supérieur agricoles et le Consortium du CGIAR. Cette cérémonie fait suite à la pose de la première pierre du bâtiment qui hébergera le siège du Consortium du CGIAR par Christian Bourquin, Président du Conseil Régional Languedoc-Roussillon.

Mis à jour le 14/06/2013
Publié le 04/03/2013

Ces accords ont été signés, du côté français, par le Cirad, l’Inra, l’IRD, Agreenium et Agropolis Fondation. Ils concrétisent la Déclaration d’intention qu’avaient signée le Consortium du CGIAR et la Commission de la Recherche Agricole Internationale (CRAI)1, en septembre 2011, à l’occasion de la conférence intergouvernementale sur la recherche agronomique pour le développement, organisée à Montpellier dans le cadre de la présidence française du G20.

Les établissements de recherche français, plus particulièrement le Cirad, l’IRD et l’Inra, collaborent depuis très longtemps avec le CGIAR, notamment par l’affectation de chercheurs dans les centres de recherche du CGIAR. Ces établissements sont actuellement impliqués dans plusieurs des programmes mondiaux du CGIAR, comme le programme sur la recherche rizicole et celui sur la recherche forestière qui seront présentés à la suite de la cérémonie de signature, le 4 mars.

L’installation du Consortium du CGIAR à Montpellier ouvre de grandes perspectives pour la communauté scientifique nationale. Elle dynamise les échanges entre communautés scientifiques nationales et internationales et suscite la tenue, à Montpellier, de manifestations d’importance internationale pour la recherche agronomique.

Ces accords se situent dans la perspective d’une meilleure coordination mondiale des recherches agronomiques pour le développement faisant face aux enjeux de la sécurisation alimentaire mondiale et de la protection de l’environnement planétaire, notamment par des politiques de développement. Ils devraient aussi contribuer au développement de nouveaux partenariats en matière de formation diplômante et de renforcement des capacités avec les établissements d’enseignement supérieur membres d’Agreenium et d’Agropolis International. Ils s’inscrivent dans la politique française de renforcement des recherches pour le développement fondées sur de solides coopérations aux niveaux européen et international.

1 La Commission de la Recherche Agricole Internationale (CRAI) est composée des organismes de recherche et d’enseignement supérieur français suivants : Agreenium, Cirad, Inra, IRD, Irstea ; des ministères en charge de l’Agriculture, des Affaires étrangères et de l'Enseignement supérieur et de la Recherche ; du pôle scientifique Agropolis International. Son président est Bernard Hubert, également président d’Agropolis International.

Contact(s)
Contact(s) presse :
Inra service de presse (01 42 75 91 86), Sylvie Albert - Agropolis International (04 67 04 75 86)

A propos du CGIAR

Le CGIAR est un "partenariat mondial de recherche agricole pour un futur sans faim", créé dans les années 1970 dans le cadre de la Révolution verte qui regroupe aujourd'hui 15 centres de recherche dans le monde entier, avec plus de 8500 agents et un dotation annuelle de 800 M US$. Le consortium des centres, pilote stratégique du CGIAR, coordonne 15 projets de recherche de portée internationale, en étroite collaboration avec des centaines d'organisations partenaires (établissement nationaux et régionaux de recherche, organisations de la société civile, universités). Il est implanté depuis mars 2011 à Montpellier, qui a été sélectionnée parmi des états et villes du monde entier, dans les locaux d'Agropolis International, et déménagera en mars 2014 dans ses propres locaux, entièrement financés par le Conseil Régional du Languedoc-Roussillon. Le Consortium du CGIAR a obtenu le statut d'Organisation Internationale, et le processus d'établissement de son Accord de siège en lien avec l'Etat français est en cours.

www.cgiar.org