• Réduire le texte

    Réduire le texte
  • Rétablir taille du texte

    Rétablir taille du texte
  • Augmenter le texte

    Augmenter le texte
  • Imprimer

    Imprimer
. © Inra

Climat, sols, forêts, agroécologie, virus émergents : l’Inra et ses partenaires chinois annoncent des collaborations d’excellence

Philippe MAUGUIN, PDG de l’Inra a signé le 10 janvier 2018 à Pékin, à l’occasion de la visite en Chine du Président de la République française accompagné des Ministres en charge de l’agriculture et de la recherche, plusieurs accords en vue de renforcer des collaborations d’excellence avec ses partenaires chinois. Ces nouveaux Laboratoires internationaux associés rejoindront ECOLAND lancé en 2015, entre l’Inra et l’Université Sun Yat-Sen de Canton (SYSU), qui travaille d’ores et déjà sur la remédiation des territoires contaminés et des services écosystémiques associés. Ces collaborations s’inscrivent pleinement dans l’année franco-chinoise de l’environnement qui vient d’être annoncée par les Présidents de la République française et chinoise lors de leur rencontre.

Mis à jour le 22/01/2018
Publié le 22/01/2018
Mots-clés :

Les collaborations portent sur différentes thématiques scientifiques majeures : 

 • Santé des forêts avec l’Université Forestière de Pékin (BFU),
La création d’un Laboratoire International Associé portant sur les maladies invasives affectant la biodiversité et les écosystèmes forestiers est envisagé pour l’automne 2018. D’ici là, l’unité de recherche Inra de Zoologie forestière (Orléans) notamment, et le Laboratoire de contrôle des maladies forestières chinois (Beijing) approfondissent dès maintenant leur collaboration scientifique. 
Les recherches conjointes porteront notamment sur le développement d’une stratégie de plantations d’arbres sentinelles en Chine et en France, comme outil de prévision de potentielles invasions d’insectes en Europe et en Chine. L’étude des mécanismes, écologique et moléculaire, des invasions biologiques, et les analyses comparées des voies d’invasions d’insectes en Europe et en Chine, seront également menées.
Les deux partenaires ont également signé un Mémorandum de coopération pour développer la formation et les recherches conjointes dans les domaines la santé des forêts, les arbres sentinelles, la biodiversité des sols, l’eau et la désertification. Cela se traduira notamment par l’échange de scientifiques, d’informations, la co-direction de thèses, des projets scientifiques, etc.

 • Sols, agroécologie et climat avec l’Université agricole chinoise (CAU),
De nombreux échanges ont déjà eu lieu entre l’Université agricole chinoise et l'Inra, notamment dans le cadre de projets de recherche européens. L’accord de principe signé vise la création d’un Laboratoire International Associé (LIA), portant sur les sols, l’agroécologie et le climat. D’autres sujets d’intérêt mutuel comme par exemple la gestion des effluents d’élevage, et la santé animale et l’élevage, pourraient également donner lieu à des collaborations.

 • Sols, agro-écologie et climat, amélioration du blé et lutte intégrée contre les ravageurs avec l’Académie des sciences agricoles chinoise (CAAS),
L’Académie des sciences agricoles chinoise et l’Inra vont organiser au printemps 2018 un atelier scientifique pour discuter des thèmes suivants, et retenir ceux qui aboutiront à la création de futures plateformes de recherches communes (tels des LIA) : 
- l'amélioration du blé et la lutte intégrée contre les ravageurs, 
- les sols, l’agroécologie, et le climat,
- la sécurité sanitaire des produits agricoles et alimentaires des secteurs lait et viande,
- la reproduction bovine, la qualité de la viande et la transformation.

 • Partenariat avec l’Académie des sciences chinoise (CAS)

L’accord porte sur le renouvellement pour 5 ans de l’accord cadre initialement signé en juillet 2013.
D’autre part, l’Académie des sciences chinoise et l’Inra vont organiser un atelier scientifique au printemps 2018 afin que les scientifiques échangent sur les transitions écologiques pour une agriculture durable, la santé des plantes et des animaux, la génomique, les sols et le climat. L’objectif sera d’identifier des thèmes pour un appel à projets de recherche conjoint.

 • Virus zoonotiques émergents avec l’Institut Pasteur de Shanghai, lié à l’Académie des sciences chinoise (CAS),
Le projet d’un Laboratoire International Associé (LIA) est envisagé sur les virus zoonotiques émergents, et notamment les arbovirus.

 • Un premier Laboratoire international associé franco-chinois, le LIA ECOLAND, impliquant l’Inra (Laboratoire Sols et environnement, Inra et Université de Lorraine) et l’Université Sun Yat-Sen de Canton (SYSU) a commencé en 2015. Le bilan de cette coopération sur la remédiation des territoires contaminés et des services écosystémiques associés est très positif. Elle porte sur plusieurs projets et permet l’échange de scientifiques et d’étudiants. Le thème du recyclage et des sols sera traité à l’occasion du prochain bilan annuel de ce LIA.

Ces projets concrétisent les ambitions tracées lors des rencontres de Philippe Mauguin, avec ces partenaires à Pékin et à Shanghai en décembre 2017.

Contact(s)
Contact(s) presse :
Inra service de presse (01 42 75 91 86)