• Réduire le texte
  • Rétablir taille du texte
  • Augmenter le texte
  • Imprimer
Chenille de la processionnaire de pin.. © Inra, ROQUES Alain

Processionnaire du pin : les arbres ornementaux, acteurs clés dans la progression des ravageurs

La processionnaire du pin est un insecte forestier en expansion du Sud vers le Nord de la France sous l'effet du changement climatique ; elle soulève de nombreux problèmes phytosanitaires et de santé publique. Les chercheurs de l'Inra ont étudié sa dispersion dans une zone de grandes cultures (Beauce) qui, malgré l'absence de forêts, n'a pas fait barrage à la progression de cet insecte. Pour la première fois, ces travaux démontrent le rôle crucial des arbres "hors forêt"* dans la dispersion des ravageurs forestiers. Ils ouvrent ainsi des perspectives en matière de gestion des paysages, y compris en zone urbaine, notamment par le choix des essences plantées par les gestionnaires publics ou les particuliers : les arbres choisis peuvent limiter ou au contraire favoriser l'expansion des organismes nuisibles.

Publié le 15/07/2015

Pour comprendre la dynamique des bioagresseurs forestiers, il est nécessaire de dépasser le cadre strict des forêts afin d’intégrer les autres compartiments du paysage (parcelles agricoles, zones urbaines...). Les chercheurs de l'Inra ont ainsi étudié une parcelle de 484 km2 dans une zone de grandes cultures au nord de la Beauce où ils ont réalisé un inventaire exhaustif et la cartographie de tous les arbres hôtes de la processionnaire du pin (pins, cèdres, sapin de Douglas). Les chercheurs ont ensuite élaboré un modèle permettant de simuler la distribution de ces arbres dans des paysages similaires à très grande échelle.

L’extension des résultats obtenus en Région Centre-Val de Loire à l’ensemble de la Beauce (5 000 km2) montre que les habitats favorables à la processionnaire du pin dans des régions non forestières sont bien plus nombreux qu’on ne l’imaginait précédemment. Villes, villages et hameaux sont à l’origine d’un maillage d’arbres couvrant le territoire de façon régulière, expliquant pourquoi cette région parmi les moins forestières de France n’a pas constitué une barrière à la propagation de l’insecte. Ces résultats illustrent l’importance des arbres hors forêt, y compris ornementaux, dans les continuités écologiques utilisées par certaines espèces forestières. Des questions similaires se posent quant à la circulation des insectes en milieu urbain et à l’interface ville/campagne où ces continuités écologiques résultent des choix de plantation d’une multitude d’acteurs privés ou publics.

La prise en compte des arbres hors forêt permettra de mieux comprendre la dispersion des espèces de ravageurs natifs ou exotiques, et donc certaines invasions biologiques.

* Certaines essences forestières sont fortement utilisées en plantation ornementale et sont donc largement présentes en dehors des forêts (par exemple le Pin noir, hôte de la Processionnaire du pin).

Référence
Rossi J.-P., Garcia J., Roques A., Rousselet J. Trees outside forests in agricultural landscapes: spatial distribution and impact on habitat connectivity for forest organisms. Landscape Ecology DOI: 10.1007/s10980-015-0239-8
http://link.springer.com/article/10.1007/s10980-015-0239-8

Contact(s)
Contact(s) scientifique(s) :

Contact(s) presse :
Inra service de presse (01 42 75 91 86)
Département(s) associé(s) :
Santé des plantes et environnement, Écologie des forêts, prairies et milieux aquatiques
Centre(s) associé(s) :
Val de Loire, Montpellier

En savoir plus sur la Processionnaire du pin

La processionnaire du pin (Thaumetopoea pityocampa) est un insecte forestier en expansion progressive du sud vers le nord de la France sous l'effet du changement climatique. Elle colonise les milieux urbains à partir du compartiment forestier et soulève des problèmes phytosanitaires et de santé publique car les larves de ce papillon sont urticantes. Les chenilles consomment les aiguilles de différentes espèces de conifères (pins, cèdres, sapin de Douglas) et notamment d'espèces largement répandues telles que Pinus nigra, utilisées comme essence forestière ou comme arbre ornemental en milieu urbain et rural.