• Réduire le texte

    Réduire le texte
  • Rétablir taille du texte

    Rétablir taille du texte
  • Augmenter le texte

    Augmenter le texte
  • Imprimer

    Imprimer
Logo Université Paris-Saclay. © Université Paris-Saclay, Université Paris-Saclay

Les ambitions, les objectifs et les moyens du projet Université Paris-Saclay sont confirmés

Lundi 19 mars 2018, le gouvernement prolonge le projet IdEx Paris-Saclay qui « touche au but ». Il confirme la pertinence de la stratégie ainsi que les moyens alloués à UPSaclay pour « transformer l’essai », comme nous l’avons programmé, au plus tard dans 30 mois. L’Université Paris-Saclay poursuit donc sa trajectoire et un nouvel établissement sera créé en janvier 2020.

Publié le 21/03/2018
Mots-clés : saclay - idex

L’Université Paris-Sud, l’Université d’Evry, l’Université de Versailles Saint-Quentin en Yvelines, l’Ecole Centrale Supélec, l’Ecole normale supérieure Paris-Saclay, l’Institut d’Optique Graduate School, AgroParisTech, l’Institut des Hautes Etudes Scientifiques ainsi que le CNRS, le CEA, l’Inra, l’Inria, l’Inserm et l’Onera composent l’Université Paris-Saclay.

  
L’Université Paris-Saclay constitue ainsi un établissement universitaire d’un type nouveau, fondé sur les synergies et la combinaison des atouts d’établissements emblématiques du meilleur de l’Enseignement Supérieur et la Recherche français.

 
Ensemble, nous représentons en particulier quelque 275 UMR de pointe soit 15 % de la recherche française, 11 laboratoires d‘excellence, 4 600 doctorants (13% du potentiel français), 65 000 étudiants dont 9 000 en masters et un potentiel d’innovation territoriale de plusieurs centaines de start-up.

   
La décision qui vient d’être notifiée confirme la confiance de l’Etat en ce nouveau modèle, incarné par l’Université Paris-Saclay, une université de recherche, moderne, humaniste, ouverte sur les enjeux de la société et au meilleur niveau mondial.

  
C’est l’esprit qui a été transmis au Comité de visite lors des rencontres de mi-février avec des membres de nos communautés étudiantes, éducatives, scientifiques et administratives des établissements partenaires. C’est aussi ce message qu’ont porté cinq chefs d’établissements représentant ce collectif solide et engagé, lors de l’oral qui s’est déroulé mardi 13 mars devant le jury.

  
« C’est avec une joie profonde que nous accueillons cette décision. Elle confirme la pertinence de la vision que nous portons et souligne le travail ambitieux et collaboratif que nous accomplissons », selon Gilles Bloch, Président de l’Université Paris-Saclay.

   
Vincent Berger, Directeur de la recherche fondamentale du CEA, mentionne : « Le CEA contribue pleinement à la structuration du paysage de l’ESR français. Les chercheurs du CEA signent leurs publications ‘Université Paris-Saclay’, même lorsqu’ils ne font pas partie d’une UMR, parce que cette contribution à la visibilité du projet rejaillit sur eux, dans les recrutements étudiants par exemple. Nous faisons partie intégrante de ces écosystèmes et donc nous contribuons totalement à en accroitre l’attractivité, dans notre intérêt bien compris. De même, nous construisons désormais notre stratégie de recherche fondamentale et d'équipement avec nos partenaires de l’Université Paris-Saclay. »

  
Hervé Biausser, Directeur général de Centrale Supélec, déclare : « C’est avec une immense satisfaction que nous accueillons l’approbation par le jury international du projet que nous leur avons présenté. Tous ensemble, nous pouvons maintenant continuer de construire pleinement l’Université Paris-Saclay, et faire en sorte que la période d’expérimentation permette de bâtir un modèle agile et original, à la hauteur de nos ambitions, au bénéfice de chacun d’entre nous. C’est en quoi Centrale Supélec s’emploiera pleinement, forte de ses domaines d’excellence que sont les formations professionnalisantes, la proximité avec les entreprises et l’international. »

   
Alain Bui, Président de l’Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines, ajoute : « L’obtention de l’IdEx pour l’Université Paris-Saclay est une très bonne nouvelle pour notre communauté universitaire. La décision du jury international confirme la qualité du projet, qui associe à la fois universités, grandes écoles et organismes de recherche, et dans l’optique de se classer parmi les meilleurs établissements au monde. La grande qualité des formations dispensées et de la recherche effectuée à l’UVSQ dans de nombreux domaines contribuera activement à la réussite du projet Paris-Saclay. » « Inria, par l'intermédiaire de son centre de recherche Saclay Île-de-France, sera organisme fondateur de l'Université Paris Saclay. Le site de Saclay est incontournable dans le domaine de l'informatique et des mathématiques appliquées, plusieurs des 14 établissements qui composent la future université sont des partenaires historiques du centre présent sur le plateau depuis dix ans. L'investissement d'Inria se matérialisera non seulement par des actions communes de recherche et de transfert technologique, par notre contribution aux enseignements des sciences du numérique, mais aussi par l'installation du siège de l'Institut à Palaiseau d'ici quelques années. Nous sommes donc heureux de l'évolution positive de cette entreprise de longue haleine et sommes résolus à amplifier notre action dans le futur », complète Bertrand Braunschweig, Directeur du centre recherche Inria Saclay - Île-de-France.

  
Patrick Curmi, Président de l’Université d’Evry-Val d’Essonne, complète : « C’est la juste reconnaissance d’un travail profond et opiniâtre de communautés engagées dans la création de savoirs au plus haut niveau et soucieuses de leur diffusion au profit de la France, de la réussite et du bien-être des générations futures. Cette qualification nous honore et nous grandit. Elle renforce notre sentiment de confiance en l’avenir. »

   
« Nous nous réjouissons de cette décision du jury qui reconnaît les efforts réalisés ces dernières années par la communauté de l’Université Paris-Saclay. Cet environnement innovant et pluridisciplinaire est en effet un atout majeur pour la recherche biomédicale et pour les unités de recherche qui y sont en partenariat avec l'Inserm », explique le Professeur Yves Lévy, PDG de l'Inserm. « La confirmation de l’IdEx Paris-Saclay par le jury international traduit la qualité du travail et la persévérance des membres partenaires depuis une dizaine d’années. Pendant cette période, l’IOGS s’est pleinement impliqué dans l’émergence de l’Université Paris-Saclay qui marque une nouvelle ère dans la gouvernance d’une université avec l’intrication vertueuse et efficace de la sphère des universités et celle des grandes écoles. La construction d’un horizon commun dans le respect des cultures de chacun offre toutes les conditions du développement de l’Université Paris-Saclay au meilleur niveau international », exprime Jean-Louis Martin, Directeur Général de l'Institut d’Optique Graduate School.

  
« L’Inra, comme les autres grands organismes de recherche français, s’est depuis le début engagé fortement aux côtés des écoles et universités pour former ce nouvel ensemble, qui se situera à la pointe de la recherche et de l’innovation mondiale. La décision du jury est une reconnaissance du travail accompli mais aussi et surtout du potentiel exceptionnel de l’UPSaclay », complète Philippe Mauguin, PDG de l’Inra.

  
Antoine Petit, PDG du CNRS souligne : « Cette décision est une excellente nouvelle qui couronne les efforts d’un site majeur pour le CNRS et ne peut que renforcer la très grande attractivité de l’Université Paris Saclay sur l’échiquier mondial. »

   
Sylvie Retailleau, Présidente de l’Université Paris-Sud, déclare quant à elle : « Nous nous réjouissons de la poursuite du projet Idex Université Paris-Saclay. L’intégration de l’Université Paris-Sud en 2020, sera la prochaine grande étape de ce prodigieux travail collectif de construction d’une nouvelle université du 21ème siècle. La certification par l’Etat de cette Initiative d'excellence validera ainsi la pertinence et la robustesse de ce modèle. » Bruno Sainjon, Président-directeur général de l'ONERA, affirme : « Cette confirmation de l'IdEx est une excellente nouvelle qui encourage l'ONERA dans sa politique d'ouverture de ses thèmes de recherche vers ses partenaires de l'Université Paris-Saclay. Cela renforce aussi son souhait d'augmenter la visibilité des finalités spatiale et aéronautique dans l'UPSaclay. » Pour Gilles Trystram, directeur général d’AgroParisTech, « C’est effectivement une très bonne nouvelle pour le collectif qui salue le travail et l’engagement de toutes nos communautés. C’est une étape importante, nous devons continuer ensemble à construire une trajectoire qui favorise les synergies utiles pour consolider et faire rayonner l’Université forte de ses établissements et des thématiques de qualité qu’elle porte. » Emmanuel Ullmo, Directeur de l’IHES, se réjouit « de la confiance que le jury IdEx a témoigné à notre projet. L'IHES sera aux côtés de ses partenaires dans la construction d'une Université de classe mondiale, intensive en recherche et soucieuse de sa responsabilité sociétale. »

   
Pour l’ENS Paris-Saclay, son Président, Pierre-Paul Zalio, précise : « Cela renforce notre volonté d'inscrire notre mission d’ENS au sein d'une Université qui sera en tous points exceptionnelle. Cette étape passée, nous pouvons nous mobiliser avec sérénité sur l’avenir : installer et réinventer l’ENS sur le campus de l’Université Paris-Saclay. »

   
L’Université Paris-Saclay est le fruit d’une volonté solide des chefs d’établissements et de l’engagement intense des communautés des personnels et des étudiants qui portent ce projet avec conviction et efficacité depuis plusieurs années. Ensemble, nous avons construit des trajectoires ambitieuses et obtenu d’ores et déjà des résultats majeurs dans tous les domaines (formation, recherche, innovation, vie de campus, création d’un marque commune et attractivité internationale…) avec le souci permanent des étudiants et de leur réussite, en France et dans le monde.

   
La confiance du jury et de l’Etat renforce la détermination collective pour conjuguer le meilleur des grands modèles de l’Enseignement Supérieur et la Recherche français afin de créer l’Université Paris-Saclay et d’assurer son rayonnement international.