• Réduire le texte

    Réduire le texte
  • Rétablir taille du texte

    Rétablir taille du texte
  • Augmenter le texte

    Augmenter le texte
  • Imprimer

    Imprimer
Face aux enjeux alimentaires et environnementaux mondiaux,la recherche et l’enseignement supérieur agronomiques français s’organisent. © © INRA

Face aux enjeux alimentaires et environnementaux mondiaux,la recherche et l’enseignement supérieur agronomiques français s’organisent

L’INRA, le CIRAD, AgroParisTech, Agrocampus Ouest, Montpellier SupAgro et l’ENV Toulouse, les six membres fondateurs du “Consortium national pour l'agriculture, l'alimentation, la santé animale et l'environnement”, viennent de signer lundi 29 juin 2009 la convention constitutive qui marque le coup d’envoi de leur action collective. Les six établissements fondateurs constituent ainsi une organisation à la hauteur des défis mondiaux posés par les besoins nouveaux dans les domaines de l’agriculture, de l’alimentation, de la santé animale et de l’environnement.

Mis à jour le 04/07/2017
Publié le 30/06/2009
Mots-clés :

En fondant ce partenariat privilégié, ils entendent relever les défis de la conception de nouveaux modèles agricoles, alimentaires et de gestion durable des ressources et des territoires, tant au Nord qu’au Sud, par la production scientifique et l’innovation, la formation, le partage et la transmission des savoirs.

C’est sous la forme d’un établissement public de coopération scientifique que ce consortium a été créé par les ministres en charge de l’Agriculture, de l’Enseignement supérieur et de la recherche, et des Affaires étrangères, qui marquent ainsi leur volonté d’améliorer la performance du dispositif national de recherche et de formation dans les domaines précités, en vue de renforcer sa visibilité, son attractivité et ses capacités d’action à l’international, et de constituer et mobiliser de nouvelles compétences scientifiques autour de ces domaines.

Le Consortium, qui s’appuiera sur un comité d’orientation stratégique, sera largement ouvert à des personnalités françaises et étrangères. Il promouvra des actions et des programmes liant recherche formation et développement à l’international, notamment un collège doctoral international.

D’autres organismes et écoles pourront ultérieurement devenir membres fondateurs ou associés du Consortium. Cette dynamique de partenariat privilégié complète et renforce les alliances déjà conclues par les fondateurs avec les autres acteurs du système français de recherche et d’enseignement dans le cadre des PRES ainsi qu’avec les autres organismes de recherche et les universités.

Photo © Axelle de Russé.

> télécharger la convention constitutive

Contact(s)
Contact(s) presse :
Inra service de presse (01 42 75 91 86), Anne HEBERT (01 53 70 20 57), Marie-Pierre QUESSETTE (01 44 08 86 50), Bénédicte VILLEROY de GALHAU (02 23 48 55 20), Ghyslaine ROBINIUS (04 99 61 27 30), Ismeline MATHET (05 61 19 32 72)

Pour en savoir plus

Ce consortium a été constitué par décret du 10 mai 2009 sous forme d’un établissement public de coopération scientifique respectant l’autonomie et les statuts propres de chacun des membres.
Les forces des 6 membres fondateurs : 12 000 personnes dont 5 700 scientifiques, (5150 chercheurs et ingénieurs et 575 enseignants-chercheurs), 4 700 étudiants et 2 200 doctorants travaillant dans les domaines agronomiques et vétérinaires.
Environ 300 unités de recherche labellisées.
5 campus de formation et de recherche partagés en Ile-de-France, à Montpellier, Rennes–Angers et Toulouse.
Un réseau de plates-formes technologiques de haut niveau et un dispositif expérimental ouvert.
Des partenariats universitaires riches et diversifiés.
Des coopérations avec les partenaires professionnels et les acteurs du développement.
Une présence à l’international dans plus de 50 pays du Nord comme du Sud.