• Réduire le texte

    Réduire le texte
  • Rétablir taille du texte

    Rétablir taille du texte
  • Augmenter le texte

    Augmenter le texte
  • Imprimer

    Imprimer
Logo SAPHIR. © Inra

SAPHIR : une approche internationale et multidisciplinaire pour mettre au point de nouveaux vaccins pour l’élevage

SAPHIR est un projet coordonné par l’Inra, sélectionné par la Commission européenne dans le cadre du programme Horizon 2020. Ses participants ont tenu le séminaire de lancement les 11, 12 et 13 mai 2015 à l’Inra de Jouy-en-Josas. Son objectif : développer des stratégies vaccinales innovantes contre des agents pathogènes responsables de pertes économiques majeures dans les élevages bovins, porcins et avicoles. Son originalité : impliquer, au travers des différents partenaires privés et publics, européens et chinois, des scientifiques d’excellence de différentes disciplines pour une approche intégrée (pathologistes, généticiens, microbiologistes, sociologues, économistes, mathématiciens…).

Mis à jour le 21/06/2017
Publié le 28/05/2015
Mots-clés :

SAPHIR pour « Strengthening Animal Production and Health through Immune Response »  a été sélectionné par la Commission européenne dans le cadre du programme de recherche Horizon 2020 et de l’appel Sécurité alimentaire durable de la priorité Défis sociétaux. Il vise à développer des stratégies vaccinales contre des agents pathogènes endémiques responsables de pertes économiques majeures dans les élevages bovins, porcins et avicoles. Il implique 14 instituts de recherche, 5 PME et un laboratoire pharmaceutique, issus de 11 pays européens et de Chine. Le montant total du projet est de 10.7 millions d'euros, dont 9 millions par la Commission et 1.7 millions par le gouvernement Suisse. Sa durée est de 4 années.

Les objectifs de SAPHIR et les innovations attendues

Au plan scientifique : décrypter les mécanismes de la réponse immunitaire et de l’action du pathogène, comprendre l’impact du profil des animaux dans la réponse vaccinale (génétique, âge…), optimiser la formulation et les adjuvants des vaccins pour induire une immunité rapide, large et de longue durée, induire l’immunité au niveau des muqueuses.

Au plan technologique : développer la production de  vaccins issues de nouvelles technologies, sûrs et permettant le contrôle épidémiologique des maladies, développer des méthodes efficaces et faciles d’utilisation, identifier des marqueurs d’immunocompétence pour la sélection d'animaux plus robustes.

Au plan socio-économique : comprendre les facteurs socio-économiques qui influencent l’utilisation et l’acceptabilité des vaccins par les professionnels et communiquer auprès des parties prenantes des stratégies intégrées pour la santé dans les élevages.

Les scientifiques réunis dans ce projet s’intéressent à 2 pathologies représentatives de chacune des filières pour lesquelles la vaccination est inexistante ou peu efficace sur le terrain:
pour les bovins, le virus respiratoire syncytial bovin et Mycoplasma bovis,
Pour les porcins, le virus du syndrome dysgénésique et respiratoire porcin et  Mycoplasma hyopneumoniae,
Pour les volailles, Eimeria sp. et Clostridium perfringens.

Pour en savoir plus : http://www.h2020-saphir.eu/

Contact(s)
Contact(s) scientifique(s) :

Contact(s) presse :
Inra service de presse (01 42 75 91 86)
Département(s) associé(s) :
Génétique animale, Santé animale
Centre(s) associé(s) :
Jouy-en-Josas