• Réduire le texte

    Réduire le texte
  • Rétablir taille du texte

    Rétablir taille du texte
  • Augmenter le texte

    Augmenter le texte
  • Imprimer

    Imprimer
Dossier de presse de l'Inra. Salon international de l'Agriculture 2018

Cultivons la biodiversité, pour une agriculture et une alimentation durables

Focus CRB Céréales à paille

    

Mis à jour le 23/02/2018
Publié le 22/02/2018

CARTE D’IDENTITÉ    

NOM : Centre de Ressources Biologiques Céréales à paille
EMPLACEMENT : Clermont-Ferrand
DATE DE CRÉATION : 2000
COLLECTION : des graines de 27 000variétés d’espèces d’intérêt agronomique (blé,orge,avoine,seigle,triticale) et leurs ancêtres sauvages. Les accessions conservées sont des ressources génétiques « patrimoniales » (variétés populations, lignées de sélections, lignées élites fixées) qui représentent environ 14 000 blés tendres et apparentées, 3 200 blés durs et apparentées, 6 600 orges, 1 400 triticales, 1 600 avoines, 450 aegilops et 80 seigles
OBJECTIF : décrire et valoriser la diversité génétique conservée dans ses collections de céréales à paille afin de développer de nouvelles variétés dans un contexte d’agriculture durable et de changements globaux.

     

Station de Génétique Végétale (SGV) de la Ferme du Moulon, du centre Inra de Versailles Grignon.. © Inra, MAITRE Christophe
© Inra, MAITRE Christophe
75 NUANCES DE GLUTEN

Les régimes alimentaires sans gluten font de plus en plus d’adeptes. Pourtant, moins de deux personnes sur 100 seraient intolérantes ou allergiques à ce composé qui se retrouve dans les céréales comme le blé, les épeautres, le seigle, l’orge ou encore l’avoine. En dehors de ces pathologies connues et expliquées, de plus en plus de consommateurs, dits sensibles non coeliaques au gluten, digèrent mal ce composé. Pour élucider les processus liés à cette sensibilité, encore mal identifiés, l’Inra Auvergne-Rhône-Alpes a lancé en ce début d’année le projet GlutN. De la plante de blé au patient, en passant par l’étude de la transformation de la farine en pain, le projet se situe au carrefour de la recherche fondamentale et clinique. Pour le volet agronomique, il s’appuie sur le CRB Céréales à paille qui fournit pas moins de 75 variétés de blés : certaines rares et anciennes, d’autres modernes et productives. Elles ont été cultivées en plein champ avant de rejoindre le laboratoire où elles seront analysées dans le but de caractériser finement le gluten qu’elles contiennent. Car à chaque blé son gluten ! Les variétés les plus intéressantes seront ensuite panifiées selon plusieurs recettes. Les pains seront ensuite testés pour évaluer leur digestibilité et leurs qualités gustatives. L’objectif in fine ? Proposer un nouveau type de pain, adapté aux personnes sensibles non coeliaques au gluten.

Le +

Blé détouré. © Fotolia
© Fotolia
  

Sur les 27 000 variétés conservées au CRB, près de la moitié sont des blés tendres, permettant de retracer, de façon quasiment exhaustive, l’histoire de la sélection de cette espèce en France.