• Réduire le texte

    Réduire le texte
  • Rétablir taille du texte

    Rétablir taille du texte
  • Augmenter le texte

    Augmenter le texte
  • Imprimer

    Imprimer
Dossier de presse de l'Inra. Salon international de l'Agriculture 2018

Cultivons la biodiversité, pour une agriculture et une alimentation durables

Focus CRB Vigne

   

Mis à jour le 23/02/2018
Publié le 22/02/2018

CARTE D’IDENTITÉ

NOM : Centre de Ressources Biologiques Vigne
EMPLACEMENT : Marseillan-Plage
DATE DE CRÉATION : 1949 (l’existence de la collection de vigne date de 1876)
COLLECTION : 7 800 vignes provenant d’une cinquantaine de pays (54 pays viticoles) sont conservées en vignoble et représentent :  2 700 cépages, 350  lambrusques  (vignes  sauvages  européennes), 1 100 hybrides interspécifiques, 400 porte-greffes et 60 espèces sauvages de Vitacées. Le CRB conserve et met à disposition des équipes de recherche et de visiteurs un fonds documentaire original composé de dossiers variétaux (plus de 5 000), d’un important herbier (plus de 14 000 dossiers), d’une bibliothèque spécialisée, d’une photothèque (50 000 clichés) et d’une base de données informatisée disponible via internet. Le matériel végétal conservé est régulièrement mis à disposition des personnes qui en font la demande : producteurs, pépiniéristes, sélectionneurs, organismes professionnels viticoles, chercheurs, particuliers... Ainsi, 400 variétés en moyenne sont expédiées chaque année en France et à l’étranger. En complément, le Domaine de Vassal localisé à Marseillan-Plage (Hérault) est régulièrement sollicité pour fournir des informations sur les variétés de vigne à partir de son fonds documentaire.
OBJECTIF: conservation, caractériser et valoriser les ressources génétiques de la vigne.

  

Service d'Expérimentation Agronomique et Viticole au centre Inra de Colmar. Vendanges.. © Inra, MAITRE Christophe
© Inra, MAITRE Christophe
QUATRE NOUVEAUX CÉPAGES POUR DES VINS PLUS SAINS

Le mildiou et l’oïdium sont les ennemis jurés des viticulteurs. Ces deux champignons, qui s’attaquent aux feuilles et aux grappes des vignes, génèrent à eux seuls 80 % des traitements phytosanitaires en vignoble. Pour réduire l’usage de pesticides dans la filière viticole française, l’Inra et l’Institut français de la vigne et du vin (IFV) travaillent depuis 2000 sur le développement de nouveaux cépages résistants à ces maladies. Leurs recherches viennent d’aboutir à la création de quatre nouveaux cépages. Baptisés Artaban, Floreal, Vidoc et Voltis, ils possèdent chacun deux gènes de résistance au mildiou et deux gènes de résistance à l’oïdium. Soit quatre verrous contre les champignons ! Pour obtenir ces profils, issus du croisement de deux variétés descendantes de vignes américaines naturellement résistantes, les chercheurs sont allés puiser dans les collections du CRB Vigne. Douze années de culture en plein champ ont ensuite été menées pour étudier les caractéristiques agronomiques et organoleptiques des nouveaux cépages. Productifs et adaptés au climat de nombreuses régions françaises, ils offrent des arômes prometteurs déjà salués par les œnologues. Les cépages résistants sont actuellement déployés sous contrôle de l’Inra dans le territoire.

Le +

  Vigne détouré
 

Chaque année, 80 vignes en moyenne, provenant de France et d’autres pays viticoles, sont incorporées au CRB Vigne.