• Réduire le texte
  • Rétablir taille du texte
  • Augmenter le texte
  • Imprimer
femmes agees. © Inra

Les chercheurs se mettent à la table des seniors

Même si la santé se construit tout au long de la vie, les enjeux entre nutrition, santé et bien-être deviennent encore plus importants à mesure qu’on vieillit. Les chercheurs de l’Inra se sont intéressés aux mécanismes du vieillissement sur lesquels l’alimentation peut intervenir.

Mis à jour le 24/09/2014
Publié le 24/09/2014

Aujourd’hui, un cinquième de la population a plus de 60 ans. La question n’est pas seulement de savoir si nous allons vivre longtemps, mais si nous vieillirons en bonne santé. Comment prévenir l’apparition des troubles liés à l’âge qui peuvent faire basculer la personne âgée dans la dépendance ? L’alimentation, combinée à l’activité physique, est appelée à jouer un rôle clé: même si la santé se construit tout au long de la vie, les enjeux entre nutrition, santé et bien-être deviennent encore plus importants à mesure qu’on vieillit. Les chercheurs de l’Inra s’intéressent aux mécanismes du vieillissement sur lesquels l’alimentation peut intervenir. 

Pour préserver notre capital santé, les pistes à explorer ne manquent pas : comprendre les besoins nutritionnels spécifiques des seniors et leurs attentes organoleptiques et sensorielles, prévenir ou retarder les troubles physiologiques et cognitifs, aider les personnes fragilisées à redevenir robustes, élaborer des aliments plus adaptés…

Télécharger le dossier de presse

personnes agees_1. © Inra
© Inra

Contact(s)
Contact(s) presse :
Inra service de presse (01 42 75 91 86)