• Réduire le texte

    Réduire le texte
  • Rétablir taille du texte

    Rétablir taille du texte
  • Augmenter le texte

    Augmenter le texte
  • Imprimer

    Imprimer
Recherche avancée
Pages contenant


Date

Du au


Site INRA


Résultats
Résultats : 0 - 10 sur 48
Trier par : Pertinence / Date

Un nouveau gène de résistance aux virus découvert chez le piment

de résistance, contrôlant un mécanisme de défense active contre le virus. La résistance résulte ici de l’incapacité du virus à utiliser à son profit un gène de la

Septoriose du blé : clonage et caractérisation du premier gène de résistance à Zymoseptoria tritici

contrôlés par un gène de résistance de la plante et un gène d’avirulence de l’agent pathogène. La reconnaissance du produit de ce gène d’avirulence

Phoma du colza : jeu de cache-cache entre le champignon et sa plante hôte

’apparition de souches capables de contourner le gène de résistance  Rlm7  s’accompagne de la réapparition de souches avirulentes vis-à-vis du gène  Rlm3 . Des chercheurs de

Une avancée essentielle pour lutter contre la septoriose du blé : identification et caractérisation d’une protéine d’avirulence

un gène de résistance (R) de la plante et un gène d’avirulence (Avr) de l’agent pathogène. La reconnaissance du produit de ce gène d’avirulence

Pour une viticulture durable et de qualité : les résistances génétiques au cœur d’une stratégie globale

variétés monogéniques baptisées « Bouquet », portant un gène de résistance au mildiou et un gène de résistance à l’oïdium. Le dépôt pour l’inscription de 7 variétés de

Un mécanisme d’antibiorésistance inédit

de l’Institut Weizmann des Sciences,nous avons identifié chez Listeria un premier gène de résistance induit par la présence d’antibiotiques 1 , poursuit Pascale Cossart, directrice de

Plus de 6000 gènes de résistance aux antibiotiques découverts dans le microbiote intestinal

fait originale a permis d’identifier plus de 6000 gènes qui pourraient conférer une résistance aux antibiotiques, avec une moyenne de plus de 1000 gènes de résistance par individu

Plantes cultivées : vers des résistances durables aux virus sans perte de rendement

reproduites et transférées chez une plante dépourvue de résistance naturelle afin de conduire à une résistance sans affecter le développement de la plante. Pour cela, ils ont produit un gène

L’histoire ancestrale des tomates modernes

plusieurs tournants d’évolutions majeurs au niveau des génomes modernes, dont la présence systématique de gènes de résistance issus d’espèces sauvages distantes sud-américaines, sélectionnés par croisements